• Divers

    Voici la rubrique où je posterai tous les articles "bla bla" divers ou racontar de vie plus ou moins déprimant. Je préviens que ça peut vite devenir des pavés de lecture et qu'en général je ne parle que de chose qui me travaille ^^'. Je vais essayer d'égayer avec divers articles où je présente mes sorties avec des photos etc.

  • En ce moment j'ai l'humeur en mode accordéon, c'est-à-dire qu'un coup ça va, un coup ça va pas et ça zigzague de l'un à l'autre. Au début c'était parce que j'avais une impression de manque, mais je ne savais pas quoi... Je l'ai toujours actuellement, mais je fais avec. Ça allait mieux parce que je savais un peu mieux comment m'orienter pour mon projet professionnel. Je pense que le « manque » en question c'était plus lié à mon avenir et ce que je voulais faire de ma vie. Il m'a fallut du temps pour trouver quelque chose qui m'intéresse et maintenant que je l'ai trouvé et que je comprends mieux comment me débrouiller pour l'obtenir; Y a de quoi rendre heureux ^^. Ce fut de courte de durée malheureusement, je me suis prise la tête avec une « amie » (je la considère plus comme tel vu le manque de considération qu'elle a eu à mon égard). Je m'étais déjà embrouillée avec une autre personne, mais le problème a été vite réglé via une conversation au calme ou chacun s'est écouté. Mais cette fois ça n'a pas été pas le cas...

     

    Le pire c'est que c'est parti de rien et c'est allé trop loin. Comme si on avait gardé les choses enfouies au fond de nous et que cette engueulade les avait fait ressortir. J'ai pas envie d'en parler trop en détail, mais cette dispute m'a fait comprendre un truc que je pensais acquis depuis longtemps : Il ne faut pas s'attacher (trop) vite aux gens, ils portent souvent des masques.

     

    Ici j'ai surtout pris conscience du manque de considération qu'elle avait à mon égard. Elle s'était permise de reparler d'une situation où j'étais vraiment mal émotionnellement et mentalement (j'avais le cœur en miettes), elle m'a même ressortie des conneries que j'ai pu faire ou dire et que je regrette encore amèrement aujourd'hui. Pour vous dire, je n'étais vraiment pas dans mon assiette après ça (il m'a fallut quand même un an et demi pour oublier cette histoire et la personne qui en est la cause et accessoirement, m'en remettre). Enfin bref, malgré ma demande pour qu'elle cesse d'en parler elle a continué et ne cessait plus d'en remettre une couche. Sa seule excuse était qu'il lui fallait un exemple pour me faire comprendre quelque chose. Plutôt que d'inventer une situation elle a préféré me faire revivre ces souvenirs douloureux. Cette situation je l'ai vécu comme une trahison et un abandon, suite à quoi elle m'a clairement répondu : « c'est pas un abandon ça », l'air de dire que j'étais "conne" de le penser ainsi. Mais c'est mon ressentis, je l'ai vécu ainsi et je le voyais comme ça, elle l'a jamais respecté préférant me répéter que ce n'était pas un abandon, toujours de la même manière. Pourtant elle a bien vu dans quel état j'étais dans cette période là, j'avais même pleurée devant elle... Je faisais confiance à la personne qui m'avait mise dans cet état et elle le savait. Elle a bien dû comprendre que je souffrais. Faut croire que non en fait... .

    Plus tard, elle a eu le culot de me dire que je devais respecter ses sentiments à elle, alors que de son côté elle n'a eu aucun respect pour les miens.

     

    Enfin bref, on s'est engueulé un long moment là dessus, j'ai essayé de lui faire comprendre combien elle m'avait fait du mal, mais elle avait l'air de n'en avoir rien à foutre. J'avais l'impression qu'au moindre truc que je lui reprochais elle me remettait la faute sur moi, ou alors elle se contredisait en reprenant mes propres propos... La discussion n'avançait pas car elle écoutait pas vraiment ce que je disais et donc elle mélangeait plusieurs choses et à la fin j'ai fini par ne plus rien comprendre. Du coup je l'ai envoyé chier en lui disant que je ne voulais plus me fatiguer à lui répondre. Ça m'a fait du bien bizarrement, j'étais vraiment heureuse après ça. Sauf qu'il a fallut qu'elle m'envoie un message pour répondre, mais je ne l'ai pas lu... En fait, je l'ai directement supprimé. Je pense pas lui reparler un jour, si elle vient vers moi j'écouterai au moins ce qu'elle aura à dire, mais pour moi ce n'est plus une amie. Quelqu'un qui te rappelle une période où tu es minable et mal en point ce n'est pas un ami. Quelqu'un qui te fait délibérément du mal en te rappelant des choses que tu veux oublier JUSTE pour t'expliquer un truc et qui en a aucun remord par la suite, ce n'est pas un ami. C'est un connard.

     

    Je ne pèse même pas mes mots là, je parle à cœur ouvert et si cette personne tombe sur cet article et bien voilà ce que je pense. Parfois ça fait du bien de raconter ce genre de choses, j'essaie de ne pas aller trop dans le personnel et privé, bien sûr car mon but n'est pas de pointer du doigt. C'est juste un exutoire et c'est pourquoi je ne mets pas de liens apparent vers cette rubrique du blog. Enfin bref, j'espère que je ne vous ai pas trop déprimé mais j'avais envie d'écrire sur mon état d'esprit... Je veux pas de compassion, mais ça fait du bien des fois d'écrire ce genre d'articles, j'avais oublié. Sur ce, je vous laisse et je vous dis à bientôt pour d'autres choses.


    15 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique